AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Découverte des effets du virus (libre, âme sensible s'abstenir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alia
Membre Kurayami / Succube
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Là où tu t'y attends le moins...

Dossier
Orientation Sexuelle: Homosexuel(le) / Dominant(e)
Ses pouvoirs/Talents:
Ses points faibles:

MessageSujet: Découverte des effets du virus (libre, âme sensible s'abstenir)   Mar 20 Mar - 20:23

L'arrivé sur terre de la succube se fit sans aucune bataille ni aucune anicroche, les zombies n'étant que des boîtes de conserve vides n'attaquant que les humains et puis même si un de ces infectés tentaient quoi que se soit, il serait bien vite détruit par la démone supérieure. Les ordres du souverain étaient clairs, trouver Shiki et faire en sorte que le nouveau clan Kurayami reste bien fidèle ce qui n'inquiétait guère Alia.

* La confiance n'est qu'un euphémisme et même le maître le sait*

Mais ce n'était pas son premier objectif, la succube avait ses propres objectifs et tout comme bonne tacticienne qu'elle était, elle voulait savoir ce que le virus avait donné aux infectés hormis de leur vider la tête. Il ne fut pas difficile de trouver un zombie isolé en revanche les humains se faisait rare et elle avait besoin d'un test grandeur nature!

*Oui il me parviendra parfaitement*

La Kuricha avait jeté son dévolu sur un homme d'âge mûr, terrifié. Elle l'avait vu se cloîtrer dans un ancien entrepôt et il avait bien sûr pris soin de barricader la porte pour être en sécurité.

*Les humains et leur naïveté...cela me fera toujours rire!*

Profitant que l'entrepôt possédait des baies vitrées, la manipulatrice entra en action et traversa les vitres se posant a côté d'un humain déconcerté. Apeuré, il tomba en arrière et recula jusqu’à ne plus savoir le faire.

Qui....qui....êtes-vous?

Un sourire vint se loger sur le visage démoniaque d'Alia, cependant elle ne répondit pas a l'humain, elle ne s'amusait pas cette fois, elle travaillait. S'approchant de la barricade, elle y donna un coup de griffes qui fit voler le bois en éclats.L'humain se relevant et s'approchant d'elle lui cria.

Mais vous êtes folle!!!! Ils vont pouvoir rentrer maintenant!

N'aimant pas ce genre de manière, Alia tourna la tête rapidement et pris l'humain par le cou.

Tu n'es qu'un insecte, autorisé a vivre par un dieu pathétique, ferme la!!

La succube le repoussa sans vouloir le tuer car ce n'était pas le but et se fichant de ce que pouvait bien faire l'humain qui était mort de peur, elle ouvrit la porte et le zombie qu'elle avait fait amené jusqu'ici entra.

Bon appétit

S'envolant pour ne rater aucune miette du spectacle, elle vit le zombie sauter avec une vitesse incroyable sur le pauvre humain et lui arracher un lambeau de chair à la gorge.

*Ils sont rapide une fois sur leurs victimes, ils feront des meilleurs chairs a canon que je le pensais*

Hélas pour le malheureux homme ce n'était pas la fin du calvaire bien au contraire! Se vidant de son sang sous les yeux de la succube, il vit le zombie s'attaquer cette fois a son ventre, lui ouvrant la cage thoracique prenant boyaux et organes qu'il dévorait goulûment. Le sang coulait de partout, l'humain était pris de spasmes tandis que son corps sursautait a chaque attaque du zombie dont la faim semblait ne pas avoir de limite.


*Comme les bêtes intéressant mais ce n'est pas sa façon de se nourrir qui m'intéresse*

Alia était impatiente que cela finisse, ce gâchis de sang était vraiment un pure scandale mais elle voulait voir ces machines en action et aussi le temps qu'il mettrait a revenir a la vie. Après avoir presque vidé le corps du malheureux et s'en être rassasié, le zombie se releva, des bouts d'intestins lui pendait des lèvres et il se mit a rechercher d'autre nourriture en sortant de par où il était venu pendant que le corps de sa victime restait inerte dans une mare de sang.

Il fallut plusieurs minutes pour que la succube constate les effets du virus, l'homme avec le bide totalement ouvert se releva doucement, des filets de sang lui coulait encore de la bouche et il se mit a marcher comme les zombies.

Alia avait donc ce qu'elle voulait et sortit de l'entrepôt où elle vit le nouveau zombie se mettre lui aussi a la recherche des victimes.


*Ce virus peut être très rapide, c'est très bien, cependant je me demande si bien manié, il pourrait contaminer les seisho?*

C'était une piste a suivre mais chaque chose a la fois, elle entendait quelqu'un venir et décida de ne pas utiliser son pouvoir pour se cacher, qui que se soit, elle saurait comment traiter avec le nouvel arrivant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikeda Ryuichi
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 16/01/2012

Dossier
Orientation Sexuelle: Bisexuel(le) / Ambivalent
Ses pouvoirs/Talents:
Ses points faibles:

MessageSujet: Re: Découverte des effets du virus (libre, âme sensible s'abstenir)   Sam 28 Avr - 4:27

Lorsque l’apocalypse, le début de la fin, était survenue, Ryuuketsu n’avait eu autre choix que de réviser un peu ses croyances. Face à l’inéluctable, il n’avait eu autre choix que de reconnaitre l’existence de la puissance supérieur. Les existences supérieures. Anges, Démons… Ces créatures auxquelles il n’avait jamais cru était finalement, bien réelle, et en plus, entrain de foisonner sur terre. Lui-même n’étant guère humain, il n’en gardait pas moins qu’un certain dégout de ces envahisseurs qui venaient se mêler à des affaires où ils n’avaient guère affaire. N’étaient t-ils pas capable de rester dans leur côté de la barrière? Dans leur monde? Non. Il fallait de toute évidence qu’ils étirent leur influence en ce monde régie par l’humanité.

Le vampire savait que c’était des temps mauvais. Ces humains qui se relevaient d’entre les morts… Pour mieux répandre la mort, la douleur et la souffrance étaient des plus troublants, une vraie insulte pour le prédateur raffiné qu’il était. Le spectacle qu’offraient ces êtres sans conscience en plein repas était loin d’être plaisant et avaient plutôt le mérite de dégouter le blond aussi surement qu’un amas d’asticots dans la carcasse putréfié d’un animal sur une chaussée bouillante. L’homme maudissait l’être hautement bête qui avait créé pareil virus, estimant que tout cela était probablement une histoire de cupidité. Une personne, des personnes avaient voulu du pouvoir, de l’argent… Et à quoi servaient maintenant ces fameux petits billets verts? Les gens ne voulaient plus d’argent. Ils voulaient des vivres, des armes, du matériel médical.

Laissant échapper un ricanement, Ikeda Ryuichi tourna son regard vers la seule ouverture de la pièce où il se trouvait. Sombre à souhait, elle était plutôt petite, les murs défraichis où l’on remarquait sans mal des traces de sang sécher qui par sa couleur, laissait deviner que son propriétaire avait quitté depuis bien longtemps les lieux. Des débris s’entassaient au sol, rien d’utile. Des sachets de nourritures éventrés, des canettes de soda tordues, quelques lambeaux de vêtements… Quelqu’un avait, il y à probablement plusieurs mois, utilisé les lieux pour se réfugier… Ça n’avait probablement guère fonctionné bien longtemps aux vues du sang. Une victime de plus. Et puis à quoi bon? Tant mourrait, tout les jours, toutes les heures, minutes, secondes. Il ne servait à rien de tenter de garder le moindre compte.

L’Ikeda s’approcha lentement de l’ouverture. Une simple fenêtre donc les rideaux de plastiques tenait toujours miraculeusement. Il avait bien veillé à condamner la porte, ne désirant pas être dérangé pendant la journée. Tirant lentement sur une languette de plastique, il jeta un regard dehors, grimaçant légèrement. Le soleil se couchait doucement, plongeant le monde dans un monde rougeâtre. Une vue belle, mais terriblement ironique. Le monde rouge, emplit de sang, de souffrance et de mort. Même l’astre solaire semblait partager cette vision du monde, la laissant éclater de façon bien visible. Ryuichi laissa échapper un long soupire, puis inspira lentement quand il perçu brutalement un effluve bien connue. Celle qui faisait à tous les coups agiter son être. Il eut un frisson des plus désagréables alors que la Bête semblait s’éveiller avec cette faim béante. Son ouïe fine lui rapporta l’hurlement d’un homme, de toute évidence. Se trémoussant légèrement, il plissa légèrement les yeux, puis ne résistant plus à ce mélange de curiosité et de faim, il s’extirpa de sa cachette, sifflant d’agacement face aux faibles rayons du soleil. Désagréable, tout simplement.

Se laissant guider par son nez fin, il poursuivit à la façon d’un requin l’effluve appétissante qui ne faisant que tordre davantage son estomac vide. Pourtant, il ne perdait pas toute méfiance! Il prenait garde à ce qu’il se passait autour de lui, ne désirant guère avoir de mauvaise surprise. C’était probablement une attaque de zombie… Moins probablement une attaque de lycan… ou encore de démon. S’il s’agissait d’un de ces sales chiens malodorant, il se ferait un plaisir de le réduire en lambeau et de se délecter de son liquide carmin.

Ryuuketsu remarqua plus loin un entrepôt. Il s’arrêta, prudent. Un zombie ne représenterait pas un danger notable pour lui. Ceci dit, un loup-garou ou un démon représenterait des adversaires beaucoup plus délicats. Son regard métallique se posa rapidement sur ce qui semblait être de toute évidence une démone. Se tendant légèrement, il recula d’un seul pas, puis posa son regard sur le zombie, nouveau zombie, vu l’odeur encore « fraiche » qu’il dégageait, qui s’éloignait. Un sourire amusé brisa la neutralité de son visage, craquelant le masque sérieux qu’il avait conservé jusque là.

- Misu-San(mademoiselle), vous semblez bien s’amuser en cette fraiche soirée.

Il n’aimait pas cet être de l’autre monde. Pourtant le montrer aurait pu lui causer bien des problèmes.

- J’imagine que ce spectacle à su vous divertir un minimum.

Ikeda-San était déçu. Pas de repas pour lui ici et cette faim grondante lui dévorait le ventre. La Bête était loin de se satisfaire de cette absence de pitance et elle continuait à s’agiter désagréablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Membre Kurayami / Succube
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Là où tu t'y attends le moins...

Dossier
Orientation Sexuelle: Homosexuel(le) / Dominant(e)
Ses pouvoirs/Talents:
Ses points faibles:

MessageSujet: Re: Découverte des effets du virus (libre, âme sensible s'abstenir)   Mer 2 Mai - 9:32

Une créature s'approcha de la puissante succube, était-ce encore un agneau que l'on envoyait à l’abattoir? Non, elle pouvait repérer l'odeur infecte des anges et ce n'en était pas un, ce n'était pas non plus un de ces frêles humains, il devait sans doute faire partie de ces être imparfait qu'était les vampires et les lycans. Ah les vampires, elle avait toujours apprécié leur race pour leurs soifs de sang cependant, ils étaient tout bonnement raté!

* A quoi sert d'avoir le pouvoir si il ne peut vous servir que durant la nuit et vous laisse faible durant toute la journée*

M'amuser?

Un sourire se dessina sur les traits ô combien provocateur d'Alia.


Non le travail passe avant l'amusement mon petit

Faisant quelque pas devant le nouvel arrivant, Alia le regarde de la tête au pied et compris enfin de quel race il était. C'était facile, les lycans puait et de plus il était rare par temps de guerre de les trouver avec des vêtements qui n'étaient pas déchiré.

Pour me divertir je n'ai qu'a me tourner et regarder ce beau spectacle, qui n'a jamais rêvé d'une telle apocalypse monsieur le vampire!

Les yeux de vipère d'Alia se posèrent ensuite sur le coucher de soleil qui offrait des couleurs bien rouge ce qu'elle aimait par dessus tout. Décidément son arrivée sur terre serait bien plus joyeux que prévu, il ne manquait plus que sa jeune protégée à ses côtés pour en apprécier pleinement le spectacle.

Dis moi petit vampire, que sait-tu à propos de ce virus? Hormis qu'il change les humains en zombie?


Elle se fichait des transformations mais elle voulait avoir toutes les infos possible, elle savait qu'il n'aurait aucune information sur Shiki et elle n'avait pas besoin de lui pour ça, Shiki tomberait dans le piège de sa fille et elle en temps voulu. Attendant une réponse du vampire, elle croisa les bras s'amusant de ce petit interrogatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikeda Ryuichi
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 16/01/2012

Dossier
Orientation Sexuelle: Bisexuel(le) / Ambivalent
Ses pouvoirs/Talents:
Ses points faibles:

MessageSujet: Re: Découverte des effets du virus (libre, âme sensible s'abstenir)   Lun 14 Mai - 14:25

Ryuuketsu n’aimait décidément par le ton de cette démoniaque créature, trop supérieur et arrogant. Pourtant, il adoptait probablement le même ton, en général, comme quoi tout n’était qu’une question de domination, de supériorité. Ces paroles, « le petit » en particulier, résonnait désagréablement dans le crâne du buveur de sang, mais il se retenait de le montrer, de s’exposer à la créature plus qu’il ne l’était déjà, à son grand damne. Après tout, il n’avait finalement, rien gagné à se présenter là. Aucune pitance alors que son ventre la réclamait avec insistance, secondé par cette terrible bête en son intérieur. S’il trouvait la mort ici, il passerait l’éternité dans les tréfonds des enfers à damner sa propre stupidité… Son imprudence.


- Je vois, Misu-San, fit t’il doucement, ne quittant pas la démone du regard une seconde.

Après tout, en ce monde, la moindre inattention pouvait vous voir finir démantelé au sol, prêt à nourrir les charognards. D’ailleurs, elle s’avançait vers lui en quelques pas, semblant le lorgné avec attention, comme si l’envie de lire en lui l’avait prise. Elle devait fortement se douter de ce qu’il était. Ça ne gênait pas le vampire, loin de là. Le regard pâle de l’être de la nuit restait inlassablement fixé sur elle, l’écoutait silencieusement, presque religieusement, même si ses paroles continuaient de lui déplaire fortement, l’agaçant inlassablement. Se devait-il de répondre à cette affirmation? C’était bien possible et pour cela, il lui faudrait mentir. Après tout, annoncer à une démone qu’il était contre l’apocalypse risquerait fortement d’être la dernière chose qu’il irait dire dans cette existence. Il n’avait guère envie de mourir immédiatement, ne serait-ce que pour le revoir, lui, et pouvoir encore l’embêter comme il se plaisait à le faire.

- Quelques misérables humains, j’imagine, fit t’il simplement, le ton détaché, un brin indifférent.


Le vampire observa la démone contempler le rouge qui maculait le ciel, le sol, le monde entier, on aurait pu dire. Le spectacle lui plaisait également? Ikeda-San n’en aurait pas douté une seule seconde. Après tout, le spectacle donnait un aspect bien sanglant à tout ce qui était autour. La question arracha un léger sourire au vampire alors que ce dernier plissait légèrement les yeux, son regard se déportant une fraction de seconde sur le mort-vivant qui s’éloignait toujours à la recherche de sa pitance… À cette pensée, il chancela légèrement avant de se maudire de cette mince faiblesse. La Bête en lui continuait de se tordre, griffant son intérieur comme pour le pousser à s’en aller pour aller quérir du liquide carmin ailleurs. Il ne pouvait cependant pas tourner le dos comme cela à la créature devant lui.

- Je sais qu’il vient d’un laboratoire… Créer par l’arrogance humaine… Ce désir de pouvoir et d’argent, commença t’il avec un léger sourire : je sais que tout à du foiré puisque le virus est hors contrôle. Je sais qu’il détruit une partie du cerveau pour ne laisser que le besoin primaire de se nourrir et que le moyen le plu efficace de les détruire est de détruire leur cerveau. Je sais que le virus se transmet souvent par morsure, mais que certains animaux sont contaminés en consommant la chair d’un mort-vivant… Ils mutent alors étrangement et peuvent aussi transmettre le virus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Membre Kurayami / Succube
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Là où tu t'y attends le moins...

Dossier
Orientation Sexuelle: Homosexuel(le) / Dominant(e)
Ses pouvoirs/Talents:
Ses points faibles:

MessageSujet: Re: Découverte des effets du virus (libre, âme sensible s'abstenir)   Ven 19 Oct - 11:00

Ce petit et frêle vampire l'amusait. Il se doutait de la supériorité quasi indiscutable de la démone et répondait comme un brave petit toutou à toute ses questions. Elle savait d'autant plus qu'il ne représentait aucun danger, les vampires avaient besoin de sang pour survivre et le sang des zombies ne leur permettait pas de se nourrir.

*Il doit leur être sûrement toxique ou les transformes aussi.*

Le virus était bel et bien d'origine humaine. Excellent et apparemment il se transmettait par morsure, intéressant.

*Il n'y a bien que les humains pour créer des imperfections pareil*

Le monde qu'elle avait quittée il y a des années n'avait absolument pas changer, toujours aussi pathétique, aussi idiot... Il fallait qu'elle remette de l'ordre dans tout ça, qu'une nouvelle forme de pouvoir s'installe, montre aux humains que leur place véritable se trouvaient à la servir, elle et sa fille...

Des mutations...Hmm...Ce terrain de jeu va être de plus en plus amusant.

Elle remarqua également que le vampire n'était pas très bien. Oh elle se doutait de ce qui se passait, il était touché par le manque de sang et ferait sûrement tout pour en avoir....Joli petit pantin....Tu pourrais m'être utile qui sait?

Dit moi ce n'est pas trop dur de se procurer de ce délicieux liquide carmin dont tu as tant besoin? Qu'est ce que cela fait de savoir que ta nourriture favorite est a moitié empoisonnée?


Fixant le vampire, elle croisa les bras, le regardant avec intérêt. Oh bien sûr elle ne comptait pas le tuer ou en faire un de ses alliés. Il était ridicule et elle n'avait pas besoin d'un accro en manque de sang pour accomplir ses plans. Non elle avait déjà tout ce qu'il lui fallait hormis quelques informations sur Shiki.

*Si j'avais su à l'époque je me serais servit autrement de sa petite amie*

Je sais très exactement où en trouver, j'aurais de quoi te retaper en sang pour une journée...


Un sourire se dessina sur le visage de la succube démoniaque, un sourire qui ne laissait présager rien de bon pour le vampire. En effet....Elle avait un plan!

Mais j'aurais besoin que tu te renseigne sur un jeune démon nommé Shiki...Il se déplace avec des idiots d'humains, tu peux les dévorer si tu réussis à ne pas te faire attraper, je m'en moque. Ce que je veux savoir c'est combien ils sont et le lieux où ils se retrouvent.

Faisant quelque pas vers le vampire, elle le regarda plus férocement comme pour lui montrer ce qui allait se passer si elle se mettait en colère.


Tu connais la rage de mes semblables et donc tu n'aurais pas intérêt à me trahir. Je pourrais te donner autant de sang que tu voudras si tu t'en montre digne mais si jamais tu me déçois alors je ferais en sorte que tu devienne un de ces vampires sans cervelles ayant perdu la raison à cause du manque de sang c'est compris?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikeda Ryuichi
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 16/01/2012

Dossier
Orientation Sexuelle: Bisexuel(le) / Ambivalent
Ses pouvoirs/Talents:
Ses points faibles:

MessageSujet: Re: Découverte des effets du virus (libre, âme sensible s'abstenir)   Ven 19 Oct - 23:35

Ikeda ne broncha point au commentaire. Il n’avait rien à dire. Ces mutations ne lui plaisaient pas. La vie était franchement plus évidente lorsque sa seule préoccupation était de trouver une proie dont personne ne s’embarrasserait de la disparition. À présent, il devait débusquer une proie méfiante, l’écraser et se délecter de son sang. Enfin, il aimait les laisser filer. Parce que s’il se mettait à tuer sa source de pérennité, il se tirerait dans le pied comme un parfait idiot.

Les billes métalliques de Ryuuketsu restaient inlassablement fixées sur la démone. Par contre, ses sens restaient en éveil, guettant le moindre bruit suspect, la moindre odeur qui annoncerait un quelconque évènement. Pourtant, il restait impassible, se reprochant hargneusement les indices qu’il avait laissés à cette femme… Non, cette créature hautement suspecte qui le prenait de si haut qu’elle risquait d’un moment à l’autre de s’assommer contre un plafond. Ces tracas furent rapidement confirmer par les paroles suivantes. C’était le genre de rencontre qui ne plaisait jamais au vampire. Surtout face à un démon. Les créatures des cieux n’étaient pas beaucoup mieux, mais avaient le bon côté de lui attribuer une foule de surnoms amusants. Il savait qu’il était un horrible pécheur, une âme condamnée, un méchant monstre… enfin, la liste était franchement longue.

- Non. C’est pas bien compliqué, fit-il lentement, cachant fermement son agacement. Bien sur c’était toujours plus évident quand les horribles sorcières ne s’amusaient pas à jouer les scientifiques débiles! On ne joue pas avec la nourriture! Ryu prit une lente respiration avant de continuer.

- Quand il n’y aura plus rien pour me sustenter, je crèverais. C’est tout.

Évidence incarné.

Ennuyé, il cherchait déjà une excuse pour se faire la malle. Bon, ça ne serait peut-être pas évident non plus. Et puis il avait terriblement soif et ça lui pesait sur les entrailles… À moins que ce ne fût la bête qui les labourait sauvagement.

Ryuichi hausa alors les sourcils, surprit par cette ridicule proposition. Du sang pour une journée? Tout au plus quelques bonnes lampées, quoi. Il pouvait trouver bien plus attrayant par lui-même, surtout qu’il n’accepterait rien de cette créature démoniaque. Il l’observa, interdit. Posa son regard pâle sur le sourire de la démone. Ça ne lui plaisait pas. À la proposition se collerait de toute évidence à une demande. Or, l’Ikeda était loin de vouloir créer un quelconque marché avec cette bestiole. Et puis quoi encore? Qu’elle se trouve un autre pion. Et en effet, demande il y eut.

Demande qui laissa le vampire un peu plus surprit, bien qu’il se retint le l’exprimer. Pourtant, lentement, un sourire se glissa sur les lèvres blanches. Elle le prenait pour quoi au juste? Et puis… Il ne « dévorait » pas les humains. Il leur créditait un peu de sang, de quoi les fatigués un peu. Après tout, les dons de sang pour le bien des victimes… C’était loin d’être un crime! Bien que les donneurs ne soient pas vraiment consentants. Muet de contrariété, il la laissa débiter ses petites menaces. L’étonnement avait laissé place à un mécontentement marqué, une rage un peu glacé devant sa façon de s’exprimer face à lui.

- Je ne te trahirai pas puisque je ne suis pas intéresser à former la moindre entente avec toi. Ça fait des années que je me nourris seul et je ne vois pas l’intérêt de me priver de cette distraction. Faudra se trouver un autre pigeon. Bonne chance.

Le ton était glacé. Il s’inclina légèrement, insolent et se détourna en s’éloignant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Membre Kurayami / Succube
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Là où tu t'y attends le moins...

Dossier
Orientation Sexuelle: Homosexuel(le) / Dominant(e)
Ses pouvoirs/Talents:
Ses points faibles:

MessageSujet: Re: Découverte des effets du virus (libre, âme sensible s'abstenir)   Sam 24 Nov - 9:01

Réaction prévisible d'un être si pathétique, croisant toujours les bras, Alia regardait le vampire qui s'en allait en faisant l'erreur fatale de lui tourner le dos.

*Sa réaction m'a aider, il a beau être têtu, il aurait réfléchi à deux fois si les humains étaient devenu des proies rares*

Un sourire se dessina sur le visage diabolique de la succube, voila ce qui était vraiment sa force. Faire croire à son ennemi qu'il gagnait mais en réalité sa proposition n'était qu'un petit passe temps rien ni personne ne pourrait mener la traque de Shiki aussi bien qu'elle et puis traquer Shiki en soit n'était que secondaire!

*Il n'a pas peur de la mort, intéressant....J'ai hâte de voir sa petite frimousse aux enfers une fois qu'il aura passé de vis à trépas*

Que faire maintenant que le vampire pensait avoir gagner? Le laisser partir comme ça en lui faisant croire qu'il pouvait avoir rabattu le bec d'Alia? Non, il était trop sûr de lui et puis il fallait lui montrer que les vampires se trouvaient au même niveau que les humains sur la grande chaîne alimentaire. Mais quel moyen utiliser? Elle n'utiliserait pas ses pouvoirs pour un simple avorton comme lui, ni sa maîtrise de la séduction, elle voulait quelque chose de subtil mais qui en même temps lui prouverait sa supériorité indéniable.

Mon pauvre petit pigeon...Ha ha ha ha ha!

Le rire de la succube fit sûrement retourner sa victime mais peu importe, il avait oublier qu'une succube même ne sachant pas se battre avait toujours une supériorité sur les basses classes et elle allait lui montrer. Sortant ses griffes, elle utilisa sa vitesse qu'elle avait acquise pour compenser son manque d'expérience en combat. Surprenant le vampire elle lui taillada le dos ou le torse d'un grand cou avant de faire un grand bon en arrière et de sourire au vampire.

Je ne veux pas te tuer petit vampire, mais sache que tu dois le respect aux démons, nous sommes vos êtres supérieurs et tu nous dois allégeance et si tu n'arrives pas à te faire à cette idée.

Le sourire de la succube se redessina et elle fit un autre bond en arrière pour première commencer à partir mais aussi éviter toute contre attaque aussi futile mais les mâles étaient tellement fier et stupide qu'elle se doutait qu'il ne voudrait pas en rester la!

Cette marque te montrera où est ta place vampire! A la prochaine...Mon mignon!


La succube s'en alla alors avec un rire qui résonna encore dans toute la rue où il se trouvait, pour son retour, elle s'était bien amusée et avait apprit plusieurs choses intéressante maintenant il était temps de commencer le travail, elle avait après tout, toute l'éternité pour s'amusée dans ce nouveau terrain de jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découverte des effets du virus (libre, âme sensible s'abstenir)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Découverte des effets du virus (libre, âme sensible s'abstenir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ville Libre de Mévry
» 2010-11: Equipe de Virus : "J'ai glissé chef, cool rasta"
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!
» Virus chopé ... formatage en cours
» Mercredi 12 janvier "One shot découverte Nephilim"
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadow Of Death :: This New World ... :: 
The Shinjuku District
-
Sauter vers: